ACH – Les Terreaux de l’Espoir

L’Association de Coopération Humanitaire a été créé en 1992 par une mère et sa fille venant de la Réunion suite à une action humanitaire au Sénégal. L’ACH intervient aujourd’hui au Sénégal, à la Réunion et à Madagascar. A Madagascar, l’ACH a quatre lieux d’intervention : Antsirabe où elle gère le centre de vie Les terreaux de l’espoir (ouvert depuis 2002), Vohipeno où elle soutient depuis 2010 un foyer de personnes en situation d’handicap, Moramanga où elle apporte un soutien matériel depuis 1994 à un centre accueillant des personnes lépreuses, et Betioky où elle gère la construction d’une citerne souterraine.

Les terreaux de l’espoir est donc une association malgache gérée par l’ACH. Les terreaux de l’espoir représente donc l’action d’ACH à Antsirabe par le biais d’un centre de vie qui accueille des enfants issus de familles défavorisées.

Objectif : Accompagner les enfants bénéficiaires jusqu’à leur autonomie financière et professionnelle.

Condition d’accueil : De jour et de nuit.

Profil des bénéficiaires : Lors de l’ouverture du centre, il a fallu que l’association choisisse entre 426 enfants proposés par le ministère de la population. Aujourd’hui l’association n’accueille uniquement que des orphelins, des enfants totalement abandonnés ou des enfants à protéger d’urgence.

Nombre de bénéficiaires : Une quarantaine d’enfants. Environ 30 au centre d’accueil pour mineurs et une dizaine au sein du foyer pour jeunes adultes.

Les activités :

  • Internat : Le centre d’Antsirabe possède un centre d’accueil pour les mineurs avec une prise en charge totale tout au long de l’année ainsi qu’un foyer appelé “foyer des adultes responsables” qui accueille une dizaine de jeunes adultes pendant la semaine et les week-ends.
  • Scolarisation au sein de l’association
  • Formations professionnelles
  • Activités sportives et artistiques
  • Suivi individuel des enfants
  • Cours de soutien scolaire
  • Suivi médical : L’association offre à ses bénéficiaires un suivi régulier avec par exemple une visite chez le dentiste tous les six mois.
  • Accompagnement et suivi familial : Les familles viennent rendre visite une fois par mois aux enfants et participent en même temps aux activités du centre. Des réunions de sensibilisation et d’échanges sont aussi organisées avec les parents. Un suivi particulier peut également être mis en place avec les familles.

Fin d’accompagnement : Les jeunes quittent le centre une fois qu’ils ont une indépendance financière et professionnelle. Un suivi est mis en place à la sortie du jeune.

Moyens humains : Une vingtaine de salariés travaillent au sein de l’association. Le centre faisant également internat, il y a toujours une présence du personnel dans les locaux.

Moyens matériels : Les terreaux de l’espoir possède d’un grand terrain en périphérie d’Antsirabe. Il est pourvu d’un centre de formation et d’écoute ainsi que de chambres d’accueil. Deux citernes d’eau ont été construites, 2,5 hectares de terrain ont été mis en culture, et une petite ferme permet au centre de prétendre à une certaine autonomie alimentaire.

Partenaires : Le financeur et partenaire principal des Terreaux de l’espoir est l’ACH réunion, et l’ACH est lui-même soutenu par un grand nombre de partenaires, d’entreprises privées de toute nationalité. L’association travaille en relation avec le juge des enfants, la police des mœurs et son réseau.

Contact :

  • Nom du contact : Claire RABENARIVO
  • Mail : terreauxdelespoir@achrun.fr
  • Tél : (+261) 032 40 244 72 / (+261) 034 20 244 72