Historique

Le Constat

Madagascar est l’un des pays les plus pauvres au monde. Environ 70% des ménages et 80% des enfants vivent en dessous du seuil de pauvreté et n’ont pas accès aux besoins les plus fondamentaux comme la santé, l’eau potable, la nourriture, le logement ou encore l’éducation.

La ville d’Antsirabe située dans les Hautes Terres est la troisième plus grande ville du pays en termes de population, avec 260.000 habitants. Bien que les enfants vulnérables soient moins visibles que dans la capitale Antananarivo, le nombre d’enfants en situation d’exclusion reste très élevé et va en augmentant.

Pourtant, les initiatives pour améliorer les conditions de vie de ces enfants ne manquent pas. En effet, la ville des Hautes terres compte plus d’une trentaine d’associations agissant au niveau de l’enfance en danger. Cependant, ces associations sont souvent petites, déstructurées, manquent d’expertise tout comme de moyens techniques et financiers.

Le Reseau OSCAPE en quelques dates

 

2007 : L’association française Grandir Ailleurs œuvre sur la protection des enfants des rues à Antsirabe depuis 2007, date de la création de l’association de droit Malgache Grandir à Antsirabe.

2009 : Après deux ans d’activités à Antsirabe, en 2009, l’association Grandir Ailleurs a fait le constat que la communication entre les associations d’Antsirabe oeuvrant dans le domaine de la protection de l’enfance était peu développée, voire inexistante.  L’association Grandir Ailleurs prend donc l’initiative d’organiser différents événements inter-associatifs.

2011 : Le 11 avril 2011, l’association O.S.C.A.P.E : Organisation de la Société Civile d’Antsirabe Pour l’Enfance voit le jour.